AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Frotte pas si fort - André Perrin De Lavallière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
ANDROID

MESSAGES : 25
MÉTIER : Serveur.
PUCE : Akinator.

Dans Frotte pas si fort - André Perrin De Lavallière
Le Jeu 9 Mai - 14:46

André Perrin De Lavallière
NOM DE FAMILLE : Perrin De Lavallière
PRÉNOM(S) : André Amaury
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 14 Juillet 1992
NATIONALITÉ : Michel Sardou
OCCUPATION/MÉTIER : serveur compétent.



DESCRIPTION DU PERSONNAGE :

- FAIT-IL PIPI ?
- Ha mais il n’y a strictement aucun doute là dessus.
- Non, ho non Rohan, tu es cruel, ça va durer encore plus lon- EST-CE UN ANIMAL COMMESTIBLE ?
- Mais pourquoi tu cris quand tu poses tes questions ?
- Si je sava - HUM, TU ES DOUÉ ! Rohan par pitiééééé !!!!!!

***


André marche dans la rue. Dans sa main gauche, une petite serviette en cuir de crocodile. Il se tient légèrement vouté, fixe ses pieds et rase les murs. Soudain, l’agitation de la rue lui fait relever la tête, et il aperçoit au loin un groupe de jeunes hommes un peu trop larges d’épaules balancer une télévision au travers de la vitre d’un magasin. Du mauvais côté de la rue. Le verre explose dans une gerbe cristalline et crisse sous les pieds d’André qui recule en chancelant, un bras devant les yeux. « Aïe… » Lâche t-il sans conviction. Et sans conviction il touche l’entaille de sa main et regarde le sang couler de la plaie. Il sert les lèvres et pâlit très fort. Pendant quelques micros secondes, il pense qu’il va perdre connaissance, mourir d’une hémorragie ou imagine simplement qu’il s’est plaint trop fort et que l’heureuse petite bande de galopins qui se font passer un écran plat sous ses yeux vont venir le tabasser pour le faire taire à tout jamais. Au lieu de quoi, l’un d’entre eux lui jette un regard furibond, sort et esquisse un pas vers lui. Instinctivement, André esquisse à son tour un pas vers l’arrière. Mieux vaut prévenir que guérir, pense t-il inconsciemment, encore incapable de faire fonctionner ses jambes pour s’enfuir dans la bonne direction.

Soudain (tout s'augure soudainement dans la vie d'André), un hurlement de sirène déchire les tympans de la ruelle et trois voitures de polices s'élancent sur le bitume. Crissement de pneus, vieille odeur de caoutchouc brûlé, ils freinent brutalement. Trace de roue sur la route. Les voleurs sont interceptés et André pousse un soupir de soulagement. Avec un grand sourire avenant, pleins d'une reconnaissance énamourée, il s'élance gayment (lol) vers la patrouille, prêt à faire un bisou à l'officier qui surgit de sa voiture, l'arme au poing. "Merci monsieur, grâce sur vous, amour dans vos cheveux, bisous sur vos joues poilues !" s'apprête à lui lancer André, les bras grands ouverts.

C'est sans compter sur son karma.

En fait, André à le karma le plus moisi au monde. Encore plus que ta grand mère. Dix minutes plus tard, absolument incapable de comprendre ce qui lui arrive, il se retrouve menotté après avoir embrassé la carrosserie de la voiture et sentie d'horribles mains d'homme courir le long de ses jolies jambes de mannequin. Et le voilà à l'arrière de la fourgonnette de police, souriant bêtement, regardant tour à tour ceux qui ont commit le crime. Il se tourne vers l'officier. "Heu... Excusez moi mon bon monsieur... Les menottes c'est pour quoi ? En tant que témoin je ne..." "Ferme la."

C'est ainsi qu'André fut enfermé. Inutile de décrire sa tragique traversée de la salle d'audience. Un vaste rire secoua avocat, juges et procureurs chaque dramatique instants où il tenta vainement d'ouvrir la bouche pour témoigner ou se défendre. Ou alors, on ne l'écoutait tout simplement pas, réaction classique face à sa personne. Personne ne l'écoutait jamais très longtemps, à cause de son évidente manie de parler à voix basse.

Lorsque la sentence tomba, il poussa un glapissement qui fit trembler les murs.

***


André n'était pas adapté aux normes caractériels d'une prison. il disait pardon quand il marchait sur le pieds de quelqu'un, donnait son repas en fixant ses chaussures, disait bonne nuit aux gardiens et parlait très doucement. Parfois, quand un grand balafré lui soufflait dans les cheveux pour lui faire peur, il poussait un hululement de fille qui faisait bien rire tout le monde, même lui, si on omettait le fait qu'il tentait désespérément qu'on le laisse tranquille, qu'on l'oublie à tout jamais.

Bien évidement, ses efforts calculés pour disparaître aux yeux de chacun ne fit que diriger le spot sur lui. Un jour, un grand type en costume se pointa dans sa cellule, s'assit sur le seul tabouret de la pièce sans demander l'autorisation - ce qu'André trouva légèrement mal poli, tout de même,- et lui expliqua que le seul moyens qu'il avait de sortir de prison avant de se prendre un couteau dans le dos était la suivante : lire le papier qu'il lui tendait, hormis les petites lettres en bas, signer et le suivre. André refusa, parce qu'il n'avait été condamné qu'à trois mois pour assistance. Du coup, la semaine suivante, on le fit accuser de meurtre. Il signa. On l’amena alors sur une île, sans l'écouter protester en chuchotant, puis en criant un peu pour la forme, on lui implanta sa nouvelle application, puis on le chassa à coup de pieds en le sommant d'aller chercher un travail.

Sa mère lui envoya une lettre pour le féliciter de sa réintégration et de sa prise d'indépendance subit.

Il n'apprécia pas mais répondit "merci maman, ton fils qui t'aime."

André était déchiré.

Mais en chuchotant.



VOTRE PUCE : AKINATOR
DESCRIPTION : JE SAIS QUI TU ES, JE SAIS CE QUE TU ES.
CAPACITÉS INCLUES : Prendre un air assuré pour poser des questions débiles. Et toujours gagner au jeu du « à qui je pense ».
MAÎTRISE : Se faire des amis et ne pas se faire chier en voiture.

VOTRE AVIS ? Il s'agit d'un viol physique et mental.



PSEUDO : Malik BB.
ÂGE : Je suis un gâteau de riz.
SEXE : Je suis un putain de gâteau de riz.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CA.BE ? HEU CHAIS PAS TU M’EN AS PARLÉ ?
QUELQUE CHOSE À RAJOUTER ? On ne pardonne plus on tue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN | PNJ

MESSAGES : 152
MÉTIER : Chercheur en microtechnologie
PUCE : Google Chrome

Dans Re: Frotte pas si fort - André Perrin De Lavallière
Le Sam 11 Mai - 13:16

A-T-IL DES JAMBES ?
Non.
EST-CE UN JOUEUR DE L'ÉQUIPE DE FRANCE ?

Je te valide, petit Michel Sardou. Puisse-tu bien t'amuser parmi nous ! Tu sais qui mp si tu as des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Frotte pas si fort - André Perrin De Lavallière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Casus Belli :: L'App Store :: Le Store :: Application installée avec succès+