AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 MONEY HONEY - Annabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CIVIL

MESSAGES : 19
MÉTIER : Psychologue
PUCE : //

Dans MONEY HONEY - Annabeth
Le Jeu 9 Mai - 23:52

Annabeth Leprince
NOM DE FAMILLE : Leprince
PRÉNOM(S) : Annabeth, dite Anna
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 25 juin à Paris
NATIONALITÉ : Française
OCCUPATION/MÉTIER : Psychologue


MAIS QUI ES TU ANNABETH ????? : Annabeth ou le périple de la jeunesse -bourgeoise- parisienne. Deux parents cadres supérieurs, un superbe appart avec le balcon donnant sur le boulevard St Michel, un grand frère mannequin, des robes, des bijoux, des chaussures, et toujours cette flemme immense d'avancer. Faut dire qu'être habillée en bébé Dior et poser pour des pubs Petits Bateaux ça aide pas vraiment pour l'ego non. De classe en classe elle se traina lamentablement au milieu du classement du fameux collège Stanislas. Elle étouffait dans cet univers aseptisé qui ne semblait avoir pour unique maxime que : « L'excellence, encore l'excellence et toujours l'excellence ». Elle avait une tête à viser l'excellence elle ? Non. Non vraiment pas, merci bien. Non, Anna voulait juste s'amuser un peu dans la vie, pourquoi pas être comme son frère ? Mannequin ? Elle aurait pu, mais ses parents avaient d'autres projets pour elle. Ils la voyaient déjà médecin, à retirer avec brio des tumeurs grosses comme une épingle à cheveux, ou bien à soigner les animaux telle Léa – vétérinaire – et autres conneries du genre. Sauf que vous voyez les maths et Anna ? Ca faisait deux ; Même trois, voir l'infini tout simplement. Les sciences ? Elle détestait ça, et le jour de la dissection de la souris en 4eme, elle était tombée dans les pommes rien qu'en entendant le prof prononcer le mot scalpel. Non voyez vous, ce qu'aimait Annabeth – en dehors de son dernier sac Chanel- c'était de parler. Parler, parler, parler. Elle aurait pu devenir l'idole du club de théâtre si elle n'avait tout simplement pas eu la flemme d'apprendre son texte, voir même de se déplacer pour s'inscrire au club.Aussi. Ca aurait pu être bien. Mais en attendant elle parlait. Et les gens l'écoutaient. Pour rire peut être ? Pour se divertir ? Et puis que pouvait-elle bien raconter de toute façon hein ? Elle parlait de tout et de rien, suffisait de la lancer sur un sujet pour la voir enchaîner, puisant dans ses maigres ressources intellectuelles (le plus souvent glanées dans les diverses séries regardées jusqu'à pas d'heure la nuit) meubler la conversation.
«  Annabeth vous devriez faire du droit vous savez ?  »
On lui répétait souvent oui. Et tout d'un coup le rêve de ses parents fut de la voir au parquet général de paris. Sa réponse à tout ça ?
« Pour porter une robe tout sauf glamour ? Heu. Je ne crois pas non. A moins que Lagarfeld se décide à remettre le noir et blanc à la mode, désolé. »
C'est qu'à l'époque y avait que ça qui comptait, ça et les soirées dans le 16eme, les mecs qui s’enchaînaient,les champi à 80 euro le kilo alors qu'ils étaient que 4, elle voyait pas d'avenir, Anna, elle se contentait juste de se vautrer dans la décadence assumée de la jeunesse.
Et puis y a eu ces moments où l'on se questionne.
«  Et sinon toi après le bac tu compte faire quoi ? 
- ....euh. J'ai le temps encore non ? Ca ouvre quand APB ? En mars nan ?
- ....Décembre voir plus tôt.
- MERDE.  »

Et ouai Anna, finalement la vie elle s'arrêtait pas, et le temps passait à une vitesse phénoménale. Et toi dans tout ça hein ? Toi, perchée sur tes grands talons Minelli et le dernier pull Kookai à la mode, la cigarette au bec et l'iphone 7G dans les mains, tu savais rien faire, tu ne savais même pas ce que tu pouvais faire. Alors on t'a traîné de salons en salons d'orientation, ton frère surtout puisque lui il avait du temps libre, à te planter devant des ordi pour faire des tests débiles censés révéler ton métier idéale.
«  Jardinier ? Sérieusement Jason ? SERIEUSEMENT ? JARDINIER ????? Et ma manucure hein ?  »
Ha ces conneries de testes à la con. Et puis y a eu le gars du stand de la Sorbonne. Au début Annabeth et Jason s'étaient rapprochés parce que franchement, il était vraiment, mais vraiment canon ! Et puis de fil en aiguille elle s'était retrouvée à parler avec lui jusqu'à la fermeture du salon pour finalement se rendre compte que, oui, alléluia, Annabeth avait ENFIN trouvé un truc pour son avenir.
«  Moi je pars en psychologie l'année prochaine.
- Psychologie ? Mais c'est pas un truc de branleurs ça ? Et puis où est l'intérêt si tu peux pas prescrire ?
- Oh, ta gueule à la fin, en plus je fais des Sciences Humaines aussi.  »

C'est comme ça que du haut de ses 18 ans Annabeth se mit à gambader dans les couloirs de la Sorbonne avec beaucoup de plaisir. Parce que oui. Elle avait eu une révélation. Du genre, méga révélation qui avait limite fait pleurer ses parents de joie. Oui Anna aimer étudier. En fait ; C'était juste le lycée qui la faisait chier. Au fond, quand on se motivait un peu et qu'on ouvrait ses oreilles les choses devenaient intéressantes.
Les années passèrent et la petite Anna devenue grande obtint son diplôme haut la main(je rigole pas). Quelques mois après, alors que Jason avait décidé de se la jouer Tanguy et squattait le canapé avec ferveur, elle avait mis ses plus beaux escarpins Louboutin, genre ceux qui font mal aux pieds, enfilé sa veste Kenzo et attrapé son sac Hermès, et était partie. Adieu la vie en famille, bonjour l'indépendance. Faut dire que lorsqu'on a la vingtaine passé et qu'on vient de trouver son premier job ça craint un peu non ? Non. Pas selon Jason. Mais Jason était un con.
«  Je vous présente donc notre nouvelle psychologue scolaire, Mademoiselle Leprince.  »
Des sourires crispés et des rires nerveux. Elle aurait peut être pas du mettre le mini short ?
«  Elle essaye de nous faire un remake de Bad Teacher ?
- Remarque elle a déjà plus de poitrine que Cameron Diaz hein. Au moins elle nous fera pas le coup de voler la caisse pour se refaire les seins.  »

Faut dire qu'avec son look provoque, la cigarette au bec et les pieds sur le bureau, elle fait pas vraiment psychologue. Encore moins pour gamins des zones défavorisées comme s'amuse à les appeler les médias.
«  PUTAIN MALIK DESCEND DE CET ARBRE TOUT DE SUITE OU C'EST MOI QUI VIENT TE CHERCHER !!!!!!!  Désolé Lucie, je disais, tu sais faut pas déprimer à cause d'un mec con comme ça. Des gars comme lui ça remplis le monde, désolé de te décevoir. Tient prends une gorgée. Oui c'est du jus de pomme, un peu fort tu verra mais ça remets les neurones en classe. Ahem. Et si ce salaud vient encore te faire chier, choppe lui les couilles bien fort et tourne. Tu verras. Il sera à tes genoux  »
Non mais franchement. Pourquoi faisait-elle ce job déjà ? Les gamins geignards elle supportait de moins en moins ça, en plus tous les mecs de l'équipe enseignante étaient des cas, mais vraiment, y avait guère que la cantine pour remonter son moral de petite bourgeoise dépaysée. Merde à la fin, elle avait pas bossé pendant tout ce temps pour se retrouver derrière un bureau, dans un collège de ZEP, dans un coin paumé de la banlieue parisienne,à se faire siffler dès qu'elle mettait le nez dans la cours de récrée. Non vraiment. En plus le salaire était pitoyable.
«  En fait j'aurais du partir en psychiatrie.  »
Ce fut sa conclusion après deux ans de bons et loyaux services au poste de psychologue scolaire. Au moins elle aurait pu bourrer ces gamins de calmants et ensuite profiter de la journée à lire ses magazines peux intellectuels.
Et puis un jour on lui proposa un job en or. Le genre de job qu'on ne refuse pas. Bien trop passionnant. Y avait cette île, son père lui en avait parlé un peu une fois, vaguement. Il lui avait expliqué le principe et ses yeux s'étaient illuminés. Pouvoir participer à un tel projet alors qu'il approchait de la retraite était la chance de sa vie.
«  Et puis j'ai entendu qu'ils cherchaient des médecins, psychologues et autres gens comme ça pour l'île, tu sais pour s'assurer de la santé des Androids. Je leur ai passé ton CV au cas ou, on sait jamais. Et puis tu m'avais dis que t'en avais déjà marre des gosses.  »
Alors elle avait passé un entretient, enfilé pour la première fois un véritable tailleur et autres conneries du genre. Elle voulait ce job, oui, elle le voulait vraiment. Et puis au pire y avait toujours une école sur cette île, elle pourrait toujours aller là bas si ça marchait pas non ? Devait bien y avoir des gamins androids insupportables comme partout hein ?
Et Annabeth quitta Paris.



ET EN RESUME HEIN ? En résumé, Annabeth c'est une petite française d'1m70 (en réalité d'1m58 mais chut, on oublis vite qu'elle a ses talons greffés aux pieds ! ), toujours à la pointe de la mode, elle ne vit que pour ses vêtements et la dernière collection de Comptoir des Cotonniers, parce que oui on peut être intelligente (ahem) et bien fringuée ! Non mais oh. Même si sur cette île paumée, c'est à peine si on reçoit le magazine Elle.
Annabeth c'est un véritable moulin à parole, elle pourrait disserter pendant des heures avec vous sur la couleur de votre chemise et de votre teint un peu trop maladif, si bien qu'à la fin vous finirez toujours, toujouuuurs par avouer ce que vous avez sur la conscience pour être enfin débarrassé de cette nana au décolleté un peu trop plongeant et à la curiosité dérangeante. Mais vous savez, derrière ses airs de nana tout droit sortie de Sex and the City, Annabeth est quelqu'un de motivé ! Et oui. Ce job elle l'aime. Vraiment. Parce que c'est quand même plus intéressant que d'essayer d'éviter les boulettes en papiers des gamins dans la cours non ?



ET LES ANDROIDS DANS TOUT CA ?? Passionnants. Parfois elle se demande pourquoi ils ont fait ce choix ? Et puis y en a qui sont vraiment marrants, franchement cette nana avec un diamant sur sa tronche c'est juste hilarant. Elle tient un classement des Androids les plus désespérants de l'île aussi, pour passer le temps.
AVOUE TU CREVE D'EN DEVENIR UN ; Ahem. Non. Vraiment non. Sauf si on lui greffe une puce lui permettant d'obtenir toutes les dernières fringues à la mode. Mais non.


PSEUDO : Reyna
ÂGE : 18 printemps (voir 19 si on compte par printemps enfin bon. )
SEXE : le miroir de Vénus comme dirait ma prof de bio
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CA.BE ? un André/Malik pathétique (je t'aime BB) m'a trainé par le bout des pieds ici en me vantant maints et maints atouts de ce délicieux forum
QUELQUE CHOSE À RAJOUTER ? ahem ça manquait cruelle de fille ici 8'D je ramène des boobs pour vous messieurs

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN | PNJ

MESSAGES : 152
MÉTIER : Chercheur en microtechnologie
PUCE : Google Chrome

Dans Re: MONEY HONEY - Annabeth
Le Sam 11 Mai - 13:18

Ah, du sein, enfin.
Bienvenue chez les Cassos Bullies, ta fiche est vaidée.
N'hésite pas à me mp si tu as des questions !(!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

MONEY HONEY - Annabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Casus Belli :: L'App Store :: Le Store :: Application installée avec succès+